Jusqu’au 4 juin – Musée de la Révolution française - Domaine de Vizille : « L’hommage de la Révolution à Jean-Jacques Rousseau », exposition.
Le château de Vizille dans lequel le Musée de la Révolution française est installé n’est pas un lieu que l’on peut rattacher à la biographie de Jean-Jacques Rousseau. Tout juste peut-on dire qu’il s’en serait peut-être approché durant l’été 1768 passé à Grenoble et dans ses environs. En revanche, les collections du musée constituées depuis 1984, en raison de leur thématique, conservent des œuvres d’art de premier plan en rapport avec la place prééminente de Rousseau dans la vie intellectuelle, politique et sociale des contemporains de la décade révolutionnaire. C’est ainsi qu’à l’occasion du tricentenaire de la naissance du philosophe, le musée présentera une exposition consacrée à l’hommage de la Révolution à Rousseau qui comportera trois sections, chacune autour d’un des chefs-d’œuvre de la collection : le projet d’un monument national à Rousseau (autour de la terre cuite de Jean-François Lorta), son entrée au Panthéon (autour du dessin de Jean-Baptiste Hilaire), sa popularité (autour du cabinet de cire d’Orsy).
Une publication spécifique sur la statuaire de Rousseau de 1789 à 1800 complètera cette manifestation : Jean-Jacques Rousseau et son image sculptée (1778-1798).
Place du Château, 38 220 Vizille. Accueil du musée : 04 76 68 07 35. www.domaine-vizille.fr

Jusqu’au 30 juin – Lyon, Bibliothèque municipale de la Part-Dieu : « Entre Rhône et Alpes, les pérégrinations de Jean-Jacques Rousseau », exposition.
L’exposition se fixe un double objectif : à la fois présenter et narrer les années passées par Rousseau dans l’actuelle Région Rhône-Alpes, et proposer une réflexion sur le sens de cette partie d’un parcours unique. L’exposition aidera à renouveler notre regard sur la personne et l’œuvre de l’écrivain en présentant des documents souvent peu connus du public.
Informations : 04 78 62 19 41.

Le 4 mai à 20h30 – Belley, l’Intégral
Le 10 mai à 20h30 – Villefontaine, Théâtre du Vellein
Le 11 mai à  20 h30 – Alberville, le Dôme
Orphée, opéra de Gluck en version concert par l’Orchestre des Pays de Savoie et les Solistes de Lyon-Bernard Tétu sous la direction de Nicolas Chalvin. Livret français et version revisitée par Berlioz.
Nicolas Chalvin, directeur musical de l’Orchestre, a choisi de célébrer le philosophe avec Orphée, parce que Gluck et Rousseau, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, se sont tous deux impliqués dans la réforme de l’opéra français. En s’attachant au resserrement de l’action, à l’authenticité de l’expression, au langage du cœur, Gluck mit en œuvre des théories dramatiques directement inspirées par les Encyclopédistes français. Rousseau, dont le rapport à la musique et à l’opéra fut complexe et évolua au cours de sa vie, suivit le travail de Gluck et s’enthousiasma pour Orphée qui réussit l’impossible : réconcilier l’art avec l’amour. Gluck écrivit une première version de son opéra en italien, Orfeo ed Euridice, créé à Vienne en 1762. Quelques années plus tard, il l’adapta, fit traduire le livret en français, ajouta de nombreux airs de ballets, conformément à la tradition de l’opéra français et le présenta à Paris avec un grand succès. En 1866, Berlioz, grand admirateur de Gluck, remania la partition et confia le rôle-titre à une mezzo soprano. L’action, qui retrace le mythe d’Orphée avec une issue heureuse, est ponctuée de chœurs admirables de variété.
Belley, l’Intégral, réservations : 04 78 42 31 88.
Villefontaine, Théâtre du Vellein, réservations : 04 74 80 71 85.
Albertville, le Dôme, réservations : 04 79 10 44 80.

Du 29 mai au 16 septembre : « Les Solitudes », parcours Internet à télécharger.
Les étudiants de design de l'ESAAA et de l'ESAD de Saint-Etienne ont imaginé des parcours version Internet 2.0. Afin de réactiver ses idées, ils abordent les questions soulevées par les territoires alpins que traversa Rousseau en son temps.
Informations : 05 50 33 65 50.

Du 19 mai au 31 décembre – Chambéry, Les Charmettes : « Les Chemins de Jean-Jacques », exposition, 2e volet.
L’exposition évoque les visiteurs des Charmettes du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, en explorant les livres d’or de ce lieu et les récits ou notes des visiteurs illustres ou inconnus… Que viennent chercher les touristes et les pèlerins, hier et aujourd’hui ? Quels sont les pistes et les chemins de Jean-Jacques que suivent les voyageurs des Charmettes et les lecteurs de Rousseau ?
Informations : 04 79 33 39 44 / musees@mairie-chambery.fr

Du 22 au 25 mai à 20h30Chambéry, Cloître du Musée Savoisien
Les 30 et 31 maiOyonnax, Centre Culturel Aragon
Jean-Jacques Rousseau, théâtre, mise en scène Michel Raskine.
C’est l’été, ou presque, le soleil offre ses derniers rayons et Jean-Jacques Rousseau, enveloppé dans un long manteau, dort… Et nous assistons dans des canapés d’époque et un dispositif scénique singulier, à une journée d’été à la campagne, en compagnie de l’écrivain philosophe. Quelques pages arrachées aux Rêveries du promeneur solitaire, aux Confessions et à la Lettre à d’Alembert, dessinent le portrait fragmenté d’un « héros» de la littérature française. Conversation philosophique, monologue éclaté, pièce détachée… Voici un passionnant montage de textes présentés par le metteur en scène Michel Raskine, pour dévoiler le tempérament de ce personnage théâtral,  libre penseur et révolté. Raison et passion prennent corps et se déchirent dans la bouche de l’actrice absolue qu’est Marief Guittier. Une femme pour jouer Rousseau, pour tout oublier de l’homme et repartir de zéro. Elle devient lui, c’est-à-dire ce furieux solitaire, cet insatiable gourmand, marcheur obstiné, fou à l’idée du chaos et herboriste botaniste méticuleux… Le misanthrope peste contre la société et ses mœurs et s’attarde sur la fonction du théâtre, le vice et la comédie. On suit les chemins de sa pensée au soir de sa vie. Dès lors, Rousseau, passé maître dans l’art de la contradiction, apparaît terriblement humain.
Chambéry, Cloître du Musée Savoisien : réservations 04 79 85 55 43.
Proposé par l’Espace Malraux : spectacle décentralisé.
Oyonnax, Centre Culturel Aragon : réservations 04 74 81 96 80.

Publication :
George Sand : fils de Jean-Jacques, ébauche d’un roman inédit de George Sand consacré à Rousseau, présenté et annoté par Christine Planté. Presses Universitaires de Lyon.

 

DANS LES TERRITOIRES :

L’AIN :

Belley :
Le 4 mai à 20h30 – L’Intégral : Orphée, opéra de Gluck en version concert par l’Orchestre des Pays de Savoie et les Solistes de Lyon-Bernard Tétu, sous la direction de Nicolas Chalvin. Livret français et version revisitée par Berlioz.
Réservations : 04 78 42 31 88.


Ferney-Voltaire :
Le 3 mai  à 19 h - Château Voltaire : « Voltaire, Rameau, Rousseau et la princesse de Navarre », conférence de Lionel Sawkins.
Entrée libre. Informations : 04 50 40 53 21.

Le 5 mai – Théâtre Micromegas : Ici Ferney, Jean-Jacques vous parle, théâtre de marionnettes par Costanza Solari-Vincensini.
Informations : 04 50 20 64 40/ fvincensini@tiscali.fr

Le 17 mai à 19 h – Château de Voltaire : « Les mésaventures du « faire » dans l’Emile et ses étonnantes conséquences », conférence de Philippe Meirieu. Conférence en partenariat avec la Librairie centrale de Ferney-Voltaire.
Entrée libre. Informations : 04 50 40 53 21.

Du 22 au 26 mai à 20h30 – Comédie de Ferney : Narcisse ou l’amant de lui-même,  comédie de Jean-Jacques Rousseau par la Compagnie Thalie, mise en scène Jean-Luc Revol.
Réservations : 04 50 28 09 16.

Jusqu’au 4 novembre : visites du château de Voltaire et du centre historique de Ferney-Voltaire.
Informations : Château de Voltaire  04 50 40 53 21. Office du tourisme du Pays de Voltaire : 04 50 28 09 16.

 
Oyonnax :

Du 15 mai au 25 août – Salle Miklos, centre culturel : « Systema Naturaé », exposition. Oeuvres de Bob Verschueren et autres artistes.
L’amour de la nature en hommage à Rousseau. Au-delà de l’utilisation de la nature comme mode d’expression artistique, l’exposition met en exergue des vagabondages botaniques, où le végétal apparaît comme incomparable complice de l’homme et l’artiste… Sur les traces de Jean-Jacques Rousseau, dont le tricentenaire de la naissance sera célébré en juin 2012, les artistes présentés, comme lui fervents amoureux des plantes, des bois, des herbiers, restituent les sensations éprouvées au contact de la nature.

Les 23 et 30 mai, de 18h à 20h – Médiathèque municipale : ateliers d’écriture sur le thème de l’autobiographie animés par la Compagnie des Infortunes.
En 1765, lorsque Jean-Jacques Rousseau entreprend d'écrire ses Confessions, il ouvre la voie à un genre peu représenté jusqu’alors : l'autobiographie. Aujourd’hui, l’autobiographie est un genre très répandu : on écrit pour se raconter dans les journaux intimes, blogs, et autres supports d’écriture. Ces ateliers d’écriture vous permettront d’explorer de nouvelles façons d’exprimer l’intime. Comment se dire, se raconter, exprimer la force de ses émotions ?
Les réalisations de cet atelier d'écriture donneront lieu à une restitution publique par les comédiens de la Compagnie Les Infortunes, le 28 juin, lors du pique-nique républicain.
Organisé par la médiathèque municipale. Inscription : 04 74 81 96 81 / mediatheque@oyonnax.fr

Le 30 mai à 19h et le 31 mai à 20h30Au Grand Théâtre : Jean-Jacques Rousseau, théâtre, mise en scène Michel Raskine.

Du 23 mai au 23 juin – Centre Culturel Aragon : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.


L'ARDECHE


Valgorge :

Le 3 mai à 17h30 – Médiathèque intercommunale : « Sur les pas de Jean-Jacques Rousseau », conférence de Bruno Bernardi,
Informations : 04 75 88 96 98.

Le 3 mai à 20h – Médiathèque intercommunale : lecture-spectacle de la Compagnie des ArTpenteurs, en prolongement de la conférence. Mise en forme d’un montage de textes issu de trois œuvres : Les Rêveries d’un promeneur solitaire, Les Confessions, Emile ou De l’éducation.
Informations : 04 75 88 96 98.


LA DRÔME :

Valence et Valence agglo :

Les 4, 11, 18 et 25 mai à 17h30 – Maison des Têtes : « La peinture de ruines et lectures de l’œuvre de Rousseau autour du voyage et du paysage », visites guidées et lectures de Ville d’art et d’histoire, en partenariat avec l’association BOK.

Les 5 et 26 mai à 17h30 – Maison des têtes : « Valence au temps de Jean-Jacques Rousseau », visites guidées de Ville d’art et d’histoire.

Le 6 mai à 14h30Upie : « Patrimoine et paysages », promenades buissonnières.
Visite guidée de Ville d’art et d’histoire. Rendez-vous au sommet du Mont Miéry, au pied de la statue de la Vierge.

Le 9 mai : « Rousseau, sagesse et folie », conférence de Jean-Marc Chavarot, médecin psychiatre, philosophe.
Organisé par les Amis du Musée. Réservations : 04 75 42 39 46 / amis.musee.valence@orange.fr

Du 11 mai au 7 juillet – Lux Scène nationale : « Célébrations, rêves de nature », exposition du Musée de Valence hors les murs.
Avec la nature, Jean-Jacques Rousseau a tissé un lien presque intime, vouant une passion à la botanique et profitant de ses promenades pour nourrir ses « rêveries ». Refuge ou espace d’expérimentations, lieu de contemplation ou puissance inquiétante, la nature est une inspiration pour les artistes. A partir de l’œuvre posthume et inachevée Les Rêveries du promeneur solitaire, l’exposition, conçue par le musée et Lux, en collaboration avec la médiathèque, interroge le sentiment de nature du XVIIe au XXIe siècle.
Entrée libre.

Les 19 mai et 3 juin à 17h30 – Maison des têtes : « Quand les écrivains voyageurs partent de Valence », visites guidées de Ville d’art et d’histoire.

Le 23 mai : « Rousseau et sa maman », conférence par Roland Favier, professeur agrégé de philosophie.
Organisé par les Amis du Musée. Réservations : 04 75 42 39 46 / amis.musee.valence@orange.fr


LA HAUTE SAVOIE :

Anthy-sur-Léman :

Le 6 mai de 13h45 à 16h30 : « Balade herborisante sur les traces de Jean-Jacques Rousseau ».
Une invitation, sur les traces de Jean-Jacques Rousseau, à poser un regard différent sur le monde végétal qui nous entoure, par une approche scientifique et sensorielle. Il s’agit d’observer et de porter un nouveau regard sur une zone agricole d’apparence banale, sous la conduite de M. Denis Jordan, botaniste naturaliste de plus de 40 ans d'expérience.
Organisé par l’association les Daillis.
Informations : 04 50 70 35 60 / daillis.anthy.sechex@gmail.com

 
Annecy :

Le 6 mai à 14h30 – Place Notre-Dame, devant l’église Notre-Dame de Liesse : « Annecy au XVIIIe siècle », visite commentée.
Au début du XVIIIe siècle, Annecy est une ville dont l'environnement est encore semi rural. Parmi les odeurs de la vendange à l'automne, le bruit des artisans qui travaillent le long du Thiou, les coups de marteaux et le hennissement des chevaux, de nouveaux bruits se font entendre dans les intérieurs. La société se transforme peu à peu au cours du siècle, et la ville aussi, à travers de nouveaux chantiers architecturaux et urbains.
Organisé par les Musées de l’agglomération d’Annecy.
Informations : 04 50 33 87 30.

Le 9 mai à partir de 15h – Hall du CAUE 74 : « Ecriture du Moi et sincérité », café Lumières.
Conversation autour de la question de la sincérité chez Rousseau et de l’écriture du Moi entre Bernard Gittler, professeur de philosophie au Lycée Stendhal de Grenoble et co-scénariste du DVD « « Jean-Jacques Rousseau, l’homme de la nature et de la Liberté », et Laurent Bachler, professeur de philosophie au Lycée Vaugelas de Chambéry. Projection d’un extrait du DVD et discussion autour de l’exploitation de ce DVD en classe, animée par Bernard Gittler.
Partenariat entre la Délégation Académique aux Arts et à la Culture et le CRDP de l’Académie de Grenoble.
Entrée libre. Réservé en priorité au professionnels de l’éducation. Réservation : ce.daac@ac-grenoble.fr

Le 20 mai à 14h30 : « Sur les pas de Jean-Jacques Rousseau », visite commentée.
Laissez-vous guider par Jean-Jacques Rousseau jeune homme, qui arrive à Annecy en mars 1728. Découvrez le personnage, son parcours à Annecy et l'histoire de son éducation sentimentale de jeune homme.
Rendez-vous à l’angle de la rue du Pâquier et de la rue Notre-Dame, près du puits Saint-Jean.
Organisé par les Musées de l’Agglomération d’Annecy dans le cadre de l’Agglomération d’Art et d’Histoire.
Informations : 04 50 33 87 30.

Du 29 mai au 16 septembre : « Les Solitudes », parcours Internet à télécharger.
Les étudiants de design de l'ESAAA et de l'ESAD de Saint-Étienne ont imaginé des parcours version Internet 2.0. Afin de réactiver ses idées, ils abordent les questions soulevées par les territoires alpins que traversa Rousseau en son temps.
Informations : 05 50 33 65 50.


Annemasse Agglo :

Jusqu’au 1er juin – Annemasse, Espace Rhône-Alpes : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.
Informations : 04 26 73 61 26.

Le 5 mai à 16h30 – Annemasse, Bibliothèque municipale Pierre Goy : rencontre avec Lionel Bourg, auteur de La Croisée des errances (La Fosse aux ours), ouvrage écrit dans le cadre d’une résidence autour du projet Rousseau en Rhône-Alpes.
Informations : 04 50 95 89 09 / bibasse@mairie-annemasse.fr 


Thônes :

Du 19 mai partir de 18h jusqu’en décembre – Musée du Pays de Thônes : « Connaissez-vous Jean-Jacques… Rousseau ? », exposition.
Dans le cadre de la Nuit des Musées. Informations : Musée du Pays de Thônes 04 50 02 96 92.

 

L’ISÈRE :

Bourgoin-Jallieu :

Le 10 mai à 20h30 – Villefontaine, Théâtre du Vellein : Orphée, opéra de Gluck en version concert par l’Orchestre des Pays de Savoie et les Solistes de Lyon-Bernard Tétu, sous la direction de Nicolas Chalvin. Livret français et version revisitée par Berlioz.
Réservations : 04 74 80 71 85.


Grenoble :

Du 2 mai au 23 juin – Bibliothèque Arlequin : « Voyage en botanique », exposition.
La Bibliothèque Arlequin présente du matériel de botaniste (des XVIIIe et XIXe siècles), tandis que la Bibliothèque Prémol expose des reproductions de gravures de fleurs (du XVIe au XIXe siècles) issues du fonds Marjolin, conservé à la Bibliothèque d'étude et d'information. Pour marcher sur les traces de Jean-Jacques Rousseau, qui a lui-même arpenté la nature environnante afin de mieux connaître le monde des plantes. Informations : 04 76 22 92 12

Le 3 mai à 18h30 – CRDP
: « Jean-Jacques Rousseau, un philosophe des Lumières passionné de botanique », conférence de Christine Mure-Ravaud.
Informations : 09 51 86 27 84 / info@grenoble-patrimoines.org

Le 5 mai à 14h30 – Maison du tourisme : visite-lectures autour de Rousseau (un guide, un comédien).
La Ville de Grenoble participe à cette manifestation car Jean-Jacques Rousseau a séjourné à deux reprises à Grenoble. Son second séjour, du 11 juillet au 12 août 1768 est le plus marquant et constitue le fil conducteur de la visite guidée. Celle-ci permettra non seulement de découvrir les différents lieux fréquentés par le philosophe, les personnages qu’il a rencontrés à Grenoble mais également de se pencher sur sa personnalité, ses idées modernes pour l’époque et de bénéficier d’un nouvel éclairage sur ses œuvres les plus remarquables, grâce à la lecture d’extraits par un comédien.
Organisée par l’Office de Tourisme de Grenoble. Informations : 04 76 42 41 41.

Jusqu’au 26 juillet - Bibliothèque d’étude et d’information : « Avatars de Rousseau. Héritage & postérités », exposition.
Les indices mis à jour révèlent que Rousseau s'est réincarné sous la forme d’avatars : révolutionnaires de 1789 ; écologistes ; romantiques, tels Stendhal ou George Sand ; socialistes ; indépendantistes algériens ; résistants ou collaborateurs français de la Seconde Guerre mondiale; musiciens, depuis Gluck jusqu’aux enfants chinois ; éducateurs, tels Maria Montessori et Célestin Freinet ; sans oublier des psychanalystes…
Avatars de Rousseau donne un aperçu de l’héritage et des postérités de Rousseau, depuis sa mort jusqu’à nos jours.

Le 9 mai à 18h30 – Bibliothèque d’étude et d’information : « Jean-Jacques et la marche à pied », conférence de Jean Sgard.
Marcher à pied, sous l’Ancien Régime, est le plus souvent une disgrâce. Rousseau a toujours marché à pied avec fierté. Il marche en montagne, il traverse à pied le Dauphiné et la Savoie. Non seulement la marche développe harmonieusement le corps entier, mais elle favorise aussi la pensée et la création poétique ; elle donne la paix intérieure, aide à découvrir le monde vrai.
Dans le cadre de l’exposition « Avatars de Rousseau. Héritage et postérités ».
Inscription : 04 76 86 21 00.

Le 12 mai à 15hBibliothèque d’étude et d’information : visite guidée de l’exposition «Avatars de Rousseau. Héritage et postérités». Inscription : 04 76 86 21 00.

Le 23 mai à 18h30 – Bibliothèque d’étude et d’information : « Politique de l’harmonie : Rousseau et la musique », conférence de Bernard Gittler illustrée par des lectures et deux mélodies de Rousseau pour chant et clavecin extraites des Consolations des misères de ma vie. Rousseau n’a cessé de révolutionner la musique, aussi bien par ses positions esthétiques dans la Lettre sur la musique française, qu’en tant que théoricien auteur du Projet concernant de nouveaux signes pour la musique. Rousseau politise les concepts de mélodie et d’harmonie. À l’artificialisme sophistiqué des harmonies savantes de Rameau correspond la domination du pouvoir politique. Au contraire, donner le primat à la mélodie vise à donner au peuple une voix favorable à la liberté.
Dans le cadre de l’exposition « Avatars de Rousseau. Héritage et postérités ».

Le 30 mai à 18h30 – Bibliothèque d’étude et d’information : « Rousseau et les indépendantistes algériens », conférence de Pascale Pellerin.
Chez certains colonisés, les idéaux véhiculés par les Lumières sont devenus des instruments de lutte contre la présence et la prégnance du colonisateur. Dès les années 1930, Rousseau est présent chez Messali Hadj, l’un des premiers indépendantistes algériens, et il lui rendra hommage dans ses Mémoires. En 1946, l’hebdomadaire de Ferhat Abbas, Egalité des Hommes, s’appuie sur le Contrat social pour dénoncer le droit de conquête, « un monstre juridique ». On retrouvera Rousseau en 1963 dans les débats autour de la Constituante algérienne… Dans le cadre de l’exposition « Avatars de Rousseau. Héritage et postérités ».


Parc Naturel Régional de Chartreuse :
Jusqu’au 9 mai : « Écrire et décrire la nature de Chartreuse avec Rousseau », fin de remise des œuvres plastiques dans le cadre du concours d’expressions amateurs.
Thème du concours : « Faire route à pied par beau temps, dans un beau pays, sans être pressé, et avoir pour terme de la course un objet agréable… » (Les Confessions, « Le paysage alpestre », livre IV, 1756). Exprimez-vous selon vos envies : poésie, chanson, photographie, nouvelle, slam, dessin, comptine, peinture, ou graphisme.
Organisé par le PNR de Chartreuse, l’Association des Amis du PNR de Chartreuse et l’Association d’animation de la vallée des Échelles.
Informations :
Expression littéraire : Dimitri Porcu (Association d’animation de la Vallée des Échelles), 04 79 75 08 16.
Expression plastique : Catherine Vélado (Association des Amis du PNR de Chartreuse), 04 76 44 88 83.
Expression sonore : Radio couleur Chartreuse, 04 76 88 66 60 ; contact@radio-couleur-chartreuse.org 

Du 24 au 26 mai – Les Échelles, salle des fêtes : « Voyage en écritures – manifestation livre « En avant PAYS, le livre » sur le thème «Jean-Jacques Rousseau, une nature gourmande».
Organisé par l’Avant-Pays-Savoyard. Informations : 04 79 75 08 16.

Du 24 au 26 mai – Les Échelles : « Voyage en écritures – Jean-Jacques Rousseau, une nature gourmande », salon du livre des Échelles.
Organisé par l’Avant-Pays-Savoyard.

Du 24 au 26 mai – Les Échelles, Salle des fêtes : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora. A l’occasion de la manifestation "En avant Pays, le livre".

Le 24 mai à 20h30 – Saint-Jean-de-Couz, café Denat : Rousseau, une pensée en marche, lecture-spectacle de la Compagnie les ArTpenteurs, suivie d’un café patrimoine : regards croisés sur la nature, le paysage et l’itinérance avec un scientifique, un philosophe et un historien. A l’occasion de la manifestation "En avant Pays, le livre". Organisé par Instinct’taf et les Amis du Parc.
Informations : 04 79 44 89 29

Le 26 mai – Les Échelles, salle des fêtes, à partir de 11h : Table ronde autour de l’année Rousseau en présence de Thierry Renard, poète, écrivain et directeur de l’espace Pandora, et d’auteurs.
A 15h15 : « Écrire et décrire la nature de Chartreuse avec Rousseau ». Présentation par les éditions La Passe au Vent du recueil de nouvelles et poésies publié dans le cadre du concours d’expressions. Puis remise des prix aux lauréats du concours d’expressions amateurs, à l’occasion de la manifestation livre « En avant PAYS, le livre ».
Organisé par l’Association d’animation de la Vallée des Échelles, l’Association des amis du Parc, le Parc naturel régional de Chartreuse et Radio Couleurs Chartreuse.
A 18h : clôture-apéritif offert par la Mairie. Informations : 04 79 75 08 16

Le 31 mai à 20h30 – Voreppe, Mairie : « La pensée vient en marchant », conférence-promenade de Pierre Péju, écrivain, sur les pas de Rousseau et quelques autres promeneurs solitaires. Organisé par les Amis du Parc.
Informations : 04 76 44 88 83 / 04 76 50 26 21

Vizille :

Jusqu’au 4 juin – Musée de la Révolution : « L’hommage de la Révolution à Jean-Jacques Rousseau », exposition.

Le 19 mai, 19h30 – Musée de la Révolution française - Domaine de Vizille : Les Rêveries du Promeneur solitaire de Jean-Jacques Rousseau, théâtre par Jean-Vincent Brisa. Partie 2, Promenades  4 à 7.
Réservations : 04 76 68 53 70.


LA LOIRE :

Boën :

Le 13 mai à 16 h – Le Beauvoir : café littéraire animé par Marie-Claude Mioche, Marc Fournier et la compagnie des Baladins de la Guillanche.
Les grands thèmes rousseauistes seront abordés : le bonheur, la nature, la religion, l’homme et la société… L’échange libre avec le public autour de la personnalité, l’écriture de l’auteur sera éclairé par la lecture de textes célèbres par les comédiens de la compagnie des Baladins de la Guillanche. Dans le cadre des Boënnales du livre.
Informations : 04 77 97 88 29


Saint-Étienne :

Le 4 mai à 19h – Médiathèque de Tarantaize : lecture – spectacle de la Compagnie Les arTpenteurs et l’association Textes à Dire.
Textes extraits des Rêveries du promeneur solitaire, des Confessions, d'Émile Ou de l’éducation.

Le 24 mai à 19h – Médiathèque de Tarentaize : rencontre avec Pierre Bergounioux.
Pierre Bergounioux est né en 1949. Ancien élève de l’École Normale Supérieure, il enseigne aujourd’hui à l’École des Beaux-arts de Paris.
Après une soixantaine d’ouvrages, souvent des récits autobiographiques – l'enfance et le temps sont deux thèmes majeurs de son œuvre – Pierre Bergounioux vient de publier Carnet de notes, troisième volet de son journal, aux éditions Verdier.
Il est particulièrement attaché au personnage de Rousseau, à sa figure, à son œuvre bien évidemment et à la notion d'égalité mise en lumière par l'auteur du Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1755).
Dans le cadre de la Carte Blanche à Lionel Bourg.


Le Parc naturel régional du Pilat :
Le 11 mai à 18h - La Jasserie : rencontre avec Lionel Bourg et émission en direct de l’association Lire à Saint-Étienne.
Informations : eric.perrin.iguerande@wanadoo.fr

Le 27 mai à 14h – Pélussin, Croix de Montvieux : sortie nature.
A l’occasion du Tricentenaire de la naissance de Jean Jacques Rousseau, nous partons cette année à la découverte des plantes du Pilat sur le sentier portant son nom. Ces trois sorties sont l’occasion de se rendre compte de l’évolution de la végétation selon l’altitude, le relief, et l’orientation des versants. De Condrieu à la Jasserie en passant par la Croix de Montvieux, les plantes observées, toxiques ou bienfaisantes, serviront le temps d’un après midi de trait d’union entre la vallée du Rhône et les hautes terres du Pilat.
Informations : 04 74 87 52 01 / info.tourisme@parc-naturel-pilat.fr
www.parc-naturel-pilat.fr

LE RHÔNE :

Lyon :

Jusqu’au 5 mai Médiathèque du 8e arr. Le Bachut : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.

Jusqu’au 30 juin – Bibliothèque de la Part-Dieu : « Entre Rhône et Alpes, les pérégrinations de Jean-Jacques Rousseau », exposition.
L’exposition se fixe un double objectif : à la fois présenter et narrer les années passées par Rousseau dans l’actuelle région Rhône-Alpes, et proposer une réflexion sur le sens de cette partie d’un parcours unique. L’exposition aidera à renouveler notre regard sur la personne et l’œuvre de l’écrivain en présentant des documents souvent peu connus du public.
Informations : 04 78 62 19 41.

Jusqu’au 28 maiCentre Hospitalier Saint Joseph - Saint Luc : « Le cas Rousseau », exposition.
Entrée libre. Tout public. Informations : 04 79 96 59 88.

Jusqu’au 1er décembre – Archives Municipales de Lyon : « En toutes lettres… Correspondances privées. Lyon, 1760-1815 »,  exposition.
Les Archives de Lyon s’associent aux manifestations culturelles de l’année Rousseau en présentant des correspondances familiales de l’époque. La correspondance est un témoin privilégié de son époque. En tant que lien social, elle rappelle des moments douloureux ou joyeux de l’histoire, exprime des manières d’être et met en scène des états d’âme, des ambitions, des valeurs collectives ou des sensibilités individuelles. Lorsqu’elle relate des voyages ou évoque des atmosphères d’autrefois, la correspondance devient un vecteur de dépaysement.
« En toutes lettres… » propose un voyage épistolaire illustré de dessins, de tableaux, d’objets du quotidien et de documents d’archives, dans un parcours esthétique contemporain inspiré des atmosphères du XVIIIe et du début XIXe siècle.
Proposé par Anne Verjus, chargée de recherche au CNRS, laboratoire Triangle.
Entrée libre. Informations : 04 78 92 32 50  / aml@mairie-lyon.fr

Le 3 mai à 19h – Archives Municipales de Lyon : Amours suspendues, théâtre par la Compagnie Arc-en-Ciel.
Trois comédiens et un musicien (violoncelle) nous conduisent à travers mots et tourments, tendresse et douleurs, révoltes et grandeur d’âme.
La compagnie de théâtre Arc-en-ciel est installée dans le Château de Machy, ancienne demeure de la famille Morand. A l’occasion de l’exposition « En toutes lettres… », les comédiens prennent place au cœur de l’exposition pour faire revivre la correspondance familiale par des lectures théâtralisées d’archives.
Entrée libre. Informations : 04 78 92 32 50  / aml@mairie-lyon.fr

Le 24 mai à 18h30 – Archives Municipales de Lyon : « L’amour en toutes lettres », cycle de conférences d’Anne Verjus « le roman des Morand ».
Anne Verjus a découvert, aux Archives de Lyon, les centaines de lettres qu’Antoine Morand de Jouffrey échange, au moment de la Révolution, avec sa femme Magdeleine et sa mère Antoinette. A travers ces conférences, conçues comme un seul récit, elle raconte leur vie amoureuse, les séparations qu’ils affrontent, les conflits entre la mère et le fils, la complicité politique entre les époux, les patientes négociations pour le mariage des enfants et leur attitude devant la mort de leur fille aînée.
Informations : 04 78 92 32 50 / aml@archives-lyon.fr

Les 2 et 5 mai à 16h – Médiathèque du 8e arr. Le Bachut : « De la graine à l’assiette », atelier animé par l’association Côté Jardins.
Comment prendre conscience de la diversité des graines et connaître le cycle de la plante au travers de jeux et de semis.
Pour les enfants de 5 à 10 ans. Inscription : 04 78 78 11 76.

Le 10 mai à 15h École Normale Supérieure de Lyon : « Émile et Robinson : Jean-Jacques Rousseau pédagogue ? », conférence de Philip Stewart, professeur émérite de l’université Duke à Durham (États-Unis), suivie d’un débat réunissant Catherine Volpilhac (ENS), Christophe Martin (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense), Anne-Marie Faivre (Université Lyon 1 Claude Bernard).
Un partenariat entre la Bibliothèque municipale de Lyon et l’ENS de Lyon.

Le 12 mai à 17h – Bibliothèque du 9e arr. La Duchère : "Rousseau, une pensée en marche", lecture-spectacle de la Compagnie Les arTpenteurs.
Montage de textes issus de trois œuvres : Les Rêveries du promeneur solitaire, Les Confessions et Émile ou De l’éducation.
Informations : 04 78 35 43 81 / bib9-duchere@bm-lyon.fr

Du 9 mai au 9 juinBibliothèque de la Part-Dieu, espace numérique : « Rousseau en mode audio », exposition.
L'Espace numérique de la Part-Dieu expose le travail de la Bibliothèque sonore de Lyon qui, depuis 35 ans,  propose aux personnes déficientes visuelles des livres enregistrés par les donneurs de voix.
Entrée libre. Informations : 04 78 62 19 41.

Le 12 mai à partir de 14h Bibliothèque de la Part-Dieu, espace numérique : enregistrements.
Venez vous initier à la lecture à haute voix et participer à l'enregistrement de la compilation Jean-Jacques Rousseau 2012 en donnant votre voix sur des textes de Rousseau ou inspirés de son œuvre.
Entrée libre. Informations : 04 78 62 19 41.

Le 12 mai à 15h – Bibliothèque du 7e arr. Jean Macé : « Encyclopédisme et profusion des savoirs du XVIIIe siècle à l’ère de Wikipédia », conférence de François Pépin, suivie d’un débat animé par Jean-Michel Salaun et Benoît Habert, professeurs à l’ENS de Lyon.
Auteur d’un Dictionnaire de musique, contributeur de L’Encyclopédie, Rousseau, plus que les livres, rejette les « écriveurs » et les faiseurs de livres. Quelles sont les raisons de sa rupture avec Diderot et D’Alembert ? Comment son siècle traite-t-il les savoirs, leur conservation et leur profusion naissante ? Comment le XXIe siècle voit-il l’encyclopédisme?
François Pépin est chercheur associé à l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense (Institut de recherches philosophiques).
Informations : 04 78 69 01 15 / bib7-guillotiere@bm-lyon.fr

Le 22 mai à 18h30 - Bibliothèque de la Part-Dieu : « Rétrograder en avançant », conférence d’Alain Grosrichard.
« Je suis en racontant mes voyages comme j'étais en les faisant : je ne saurais arriver. Le cœur me battait de joie en approchant de ma chère maman, et je n'en allais pas plus vite... », constate Rousseau, au livre IV des Confessions, dans les pages où il s'attarde à raconter le long voyage qui, de Paris, via Lyon, le reconduisait vers Chambéry. Qu'il n'en finisse pas d'arriver, ni au bout de ses voyages, ni au bout des récits qu'il en fait, tient sans doute à ceci qu'au fur et à mesure qu'il avance, il prend plaisir à rétrograder, en sorte qu'au moment de toucher au but, il se retrouve au point de départ : « J'achevais ma route en la recommençant dans mes souvenirs », écrit-il, à propos d'un autre de ces voyages. On s'interrogera sur cette singulière façon de marcher, sur des routes dont on verra qu'elles ont aussi pour lui, depuis le Discours sur l'origine de l'inégalité jusqu'aux Rêveries du promeneur solitaire, valeur de métaphore.
Alain Grosrichard est professeur honoraire à l'université de Genève et président de la Société Jean-Jacques Rousseau.
Informations : 04 78 62 19 41.

Le 23 mai de 14h à 17h – Bibliothèque du 6e arr. Jeunesse : composition de « L’Herbier d’Émile », avec la Garance voyageuse, revue et association pour la connaissance et la protections du monde végétal.
Pour les enfants de 7 à 12 ans. Inscription dans la limite des places disponibles : Anne Grisard 04 72 83 15 72.

Le 24 mai à 18h – Bibliothèque du 2e arr. : « Enfants libres, enfants sauvages ? Quelle postérité pour la pensée éducative de Jean-Jacques Rousseau ? », conférence d’Anne-Claire Husser.
Dans l'Émile, Rousseau expose en 1762 sa conception d'une éducation « naturelle » fondée sur le « respect de l'enfant dans l'enfant ». Il s'agit d'appréhender les exigences spécifiques de cette première période de la vie dans ce qu'elle a d'irréductible à l'âge adulte et de préparer par là même l'épanouissement et la liberté de l'homme futur. Pour ce faire, l'action du précepteur devra se régler sur la marche même de la nature, c'est-à-dire sur l'ordre spontané auquel obéit le développement des facultés sans jamais entraver leur libre activité. Inscrite dans son époque par la sensibilité nouvelle pour l'enfance, la pensée éducative de Rousseau se démarque du rationalisme pédagogique des Lumières par son refus de toute sollicitation précoce de la raison dont il conteste qu'elle soit une faculté native de l'humanité. Ouvrage abondamment critiqué mais qui a aussi suscité des adeptes passionnés, l'Émile a inspiré directement ou indirectement de nombreux pédagogues des XIXe et XXe siècles, qui ont souvent puisé chez Rousseau la matière d'une pensée sur l'éducation adaptée, alternative au régime de l'éducation en commun. Aujourd'hui l'école et l'éducation se trouvent au cœur d'affrontements politiques et idéologiques entre « républicains » et « pédagogues ».
Anne-Claire Husser est chercheuse au Centre d'Études en rhétorique, philosophie et histoire des idées, de l'Humanisme aux Lumières de l'ENS Lyon.
Informations : 04 78 38 60 00 / bib2@bm-lyon.fr

Le 25 mai à 19h – Bibliothèque du 1er arr. : « Inégalités et liberté chez Rousseau », conférence de Gabrielle Radica.
Des positions politiques de Rousseau on retient l'importance qu'il accorda à la liberté du peuple, et au fait que ce dernier doit toujours être l'auteur des lois sous lesquelles il vit ; de ses analyses de la société, on retient sa dénonciation des inégalités de richesse, de pouvoir, d'influence. Or ces deux aspects de sa pensée ne peuvent être disjoints et leur articulation délicate mérite d'être examinée. Pourquoi un peuple dans lequel les inégalités sont trop fortes ne peut-il rester longtemps un peuple libre ? La prise de conscience du danger que l'état de la société fait peser sur la sphère politique modifie-t-elle pour autant les « principes du droit politique » et les exigences de la liberté ?
Gabrielle Radica est maître de conférences en Philosophie à l'université de Picardie Jules Verne, membre du CURAPP (UMR 6054).
Informations : 04 78 27 45 55 / bib1@bm-lyon.fr

Du 3 mai au 5 juillet – Bibliothèque du 6e arr. Jeunesse : « Croquis d’un promeneur montagnard », exposition de planches botaniques avec l’association Des Paroles et des Voix.
Informations : 04 72 83 15 72.

 Les 15, 22 et 29 mai de 19h à 21h – Bibliothèque du 4e arr. : ateliers d’écriture inspirés de l’OULIPO et animés par Estelle Feuvrier, de la Compagnie Les Dresseurs d'oreilles.
« Comment faire se rencontrer les mots de Jean-Jacques Rousseau et les contraintes littéraires oulipiennes, véritable laboratoire de la langue française, jubilatoire et poétique. Sur ces mots, pris un à un, faisons des exercices, afin de montrer tout ce qu'un mot ou un groupe de mots peut contenir d'inattendu si on se donne le plaisir de les scruter, les interroger et les manipuler. »
Informations : 04 72 10 65 41 / bib4@bm-lyon.fr

Du 16 au 20 mai – Parc Chambovet : festival Montchat philosophie. Thématique : l’actualité et l’obsolescence de la pensée de Jean-Jacques Rousseau.
Cette édition portera sur les textes de Rousseau. Elle se déroulera au parc Chambovet, lieu rousseauien particulièrement respectueux de la nature. Rencontres, restauration, journée dans le cadre des Nuits Sonores, apéritifs philosophiques, théâtre…, ce week-end philosophique se veut convivial et accessible à tous.
Informations : 09 53 95 10 17. Programmation : www.lapartdulyon.fr


Vallon de Rochecardon :

Jusqu’au 23 juin, un samedi sur deux, de 14h30 à 17h30 – Vallon de Rochecardon : « La botanique à la manière de Jean-Jacques Rousseau », sorties nature par l’association Roch’nature.
Observation des fleurs dans différents lieux du vallon de Rochecardon, selon la méthode extraite des Lettres  élémentaires sur la botanique de Jean-Jacques Rousseau, destinées à l’éducation de la fille de Madame Delessert née Boy de la Tour. Le vallon fut parcouru jadis par Jean-Jacques Rousseau, accueilli en 1768 et 1770 par la famille Boy de la Tour, propriétaire du château de Rochecardon.
Collection d’herbiers collectifs pour une exposition en juin et septembre.
Sorties gratuites. Inscription obligatoire. Groupes limités à 15 personnes. Participation à deux sorties minimum.
Informations : 04 78 35 87 85 / rochnature@gmail.com

 

LA SAVOIE :

Albertville :

Le 11 mai à  20 h30 – Le Dôme : Orphée, opéra de Gluck en version concert par l’Orchestre des Pays de Savoie et les Solistes de Lyon-Bernard Tétu, sous la direction de Nicolas Chalvin. Livret français et version revisitée par Berlioz.
Réservations : 04 79 10 44 80.


Chambéry :

Jusqu'au 7 mai – Lycée Louis Armand : « Le magasin d’idées », exposition itiénrante Pandora.

Jusqu’au 8 septembre – Galerie Eurêka : « Secrets d’abeilles, une histoire d’ailes et de miel », exposition conçue par ALTEC CCSTI de l’Ain. L’exposition nous emmène à la découverte d'Apis mellifera et des trésors de la ruche. Pour la commémoration du tricentenaire de la naissance de Rousseau, une exposition complémentaire sera mise en place pour évoquer un aspect peu connu dans la vie et l’œuvre du philosophe dont sa fascination pour les abeilles, en lien avec le Musée des Charmettes, dans le cadre du projet d'implantation d'un rucher dans le jardin de la maison.
Proposé par Louis Hugonnard. Informations : 04 79 60 04 25 / galerie.eureka@ccsti-chambery.org 

Le 3 mai à 20h30 – Théâtre Charles Dullin : La Querelle des Bouffons, spectacle musical et théâtral, par le Conservatoire à Rayonnement Régional de Chambéry et le Conservatoire à Rayonnement Régional  d’Annecy. Musique du XVIIIe siècle : Rousseau, Benedetto, Glück, Pergolesi, Rameau, Lully. Textes de théâtre de Goldoni et Maccario.
« Aujourd’hui, jeudi 3 mai 1752, théâtres et opéras sont en ébullition ! Cantatrices, comédiens, musiciens, librettistes, compositeurs, chacun s’échauffe ! Notre vieille grande tragédie lyrique est menacée par l’opéra des Italiens, si léger, si futile. De ce duel transalpin qui doit triompher ? »
Proposé par la Cité des Arts de la Ville de Chambéry. Gratuit, dans la limite des places disponibles. Réservations : 04 79 60 23 70.

Du 9 mai au 8 septembre Médiathèque Jean-Jacques Rousseau : « En pleines Lumières : Rousseau et son siècle », exposition.
Il y a 300 ans naissait Jean-Jacques Rousseau, à l’aube d’un siècle en pleine ébullition, un siècle passionné par les débats et les idées : le siècle des Lumières. L’objectif de l’exposition est d’éclairer cette période riche de recherches et de découvertes scientifiques, d’explorations, de bouleversements et d’idées nouvelles.
Jean-Jacques Rousseau nous convie ainsi à une promenade à travers quelques-uns des grands mouvements qui ont marqué la vie intellectuelle et scientifique de l’époque. Sa vie, ses écrits, ses passions illustrent la sélection thématique de l’exposition : la vie intellectuelle, la littérature, la musique et les sciences. L’exposition est illustrée de documents d’époque : livres, manuscrits, objets, gravures et cartes anciennes.
Plusieurs animations ponctueront le temps de l’exposition.
Informations : 04 79 60 04 04 / bm@mairie-chambery.fr

Le 10 mai à 19h – Centre de Congrès Le Manège : « Éducation et société. C’est la faute à Rousseau ? », conférence-débat de Joseph Rouzel, psychanalyste et formateur, créateur de l’Institut européen « Psychanalyse et travail social ».
La conférence-débat propose de revenir sur les enseignements de Jean-Jacques Rousseau et de L’Émile ou de l’éducation. Quelle actualité aujourd’hui ? Quelle place dans le champ des sciences humaines ? Quelles conséquences sur les représentations et les pratiques éducatives dans notre société contemporaine ? Ce sera l’occasion de s’interroger, autour d’une table ronde constituée de compétences locales, sur les grands thèmes qui traversent les pratiques et nourrissent les préoccupations de ceux qui sont en charge d’éducation à l’ère post-moderne.
Proposé par « Grandir… ensemble », association de professionnels de l’enfance.
Tout public. Informations : 06 81 34 26 75.

Le 14 mai à 18h30 – Médiathèque Jean-Jacques Rousseau : « Rousseau et la musique de son temps », conférence par Pierre Saby, musicologue et professeur  à l’Université de Lyon 2.
Dans le cadre de l’exposition « En pleines Lumières : Rousseau et son siècle ».
Jean-Jacques Rousseau, compositeur d’un ouvrage contesté mais à succès, Le Devin du Village, fut un personnage important de la vie musicale française dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Évoquer ses écrits, sa position dans le débat sur la musique et les querelles qui l’accompagnent, ses relations avec certains compositeurs de premier plan (Rameau,Gluck), permet de brosser un large panorama de l’art musical de son temps.
Informations : 04 79 60 04 04 / bm@mairie-chambery.fr

Le 15 mai à 19h45 – Cours du Comte Saint-Laurent : « Des grillons, des rats, des planches pourries… »,  animation-concert.
Jean-Jacques Rousseau a décidé, durant les années de sa présence à Chambéry, de recevoir des amis dans la cour du Comte Saint-Laurent, pour faire un peu de musique… Proposé par Philippe Morant, professeur de musique au lycée Vaugelas et ses élèves.
En cas de mauvais temps : repli au Centre d’Interprétation de l’Architecture et du patrimoine.
Entrée libre. Tout public. Informations : 04 79 70 15 94.

Jusqu’au 15 mai – Lycée Vaugelas
A partir du 19 mai les Charmettes
 « Reflets et travestissements de la pensée », exposition photographique réalisée par des élèves du lycée Vaugelas sur la question du rapport entre les mots et les images.
Jean-Jacques Rousseau semble critiquer les images et les apparences qui sont autant de masques qui nous cachent la réalité. Elles introduisent une hypocrisie sociale où ce que l’on paraît être est plus important que ce que l’on est. Pourtant l’œuvre de Rousseau, aussi bien littéraire que philosophique, a consisté à mettre des mots sur les images de sa mémoire et à construire des images conceptuelles pour donner corps à ses idées.
Proposé par Laurent Bachler, professeur de philosophie et Serge Piaton, professeur de lettres.
Entrée libre. Tout public. Informations : laurent.bachler@ac-grenoble.fr

Le 19 mai – Les Charmettes : « Les chemins de Jean-Jacques », inauguration du second volet de l’exposition.
A l’occasion de la Nuit des Musées. Le musée sera ouvert jusqu’à 23h.
Proposé par les Musées de la Ville de Chambéry.
Informations : 04 79 33 39 44 / musees@mairie-chambery.fr

Le 22 mai à 20h30 – Théâtre Charles Dullin : Qui bien chante et bien danse fait un métier qui peu avance, concert animé.
Une évocation de la musique en Europe, au temps de Jean-Jacques Rousseau chambérien.
Proposé par Philippe Morant, professeur de musique au lycée Vaugelas et ses élèves.
Informations : 04 79 85 56 10 / philmorant@noos.fr

Du 22 au 25 mai à 20h30 – Cloître du Musée Savoisien : Jean-Jacques Rousseau, théâtre. Mise en scène Michel Raskine.
C’est l’été, ou presque, le soleil offre ses derniers rayons et Jean-Jacques Rousseau, enveloppé dans un long manteau, dort… Et nous assistons, dans des canapés d’époque et un dispositif scénique singulier, à une journée d’été à la campagne, en compagnie de l’écrivain philosophe. Quelques pages arrachées aux Rêveries du promeneur solitaire, aux Confessions et à la Lettre à d’Alembert, dessinent le portrait fragmenté d’un « héros » de la littérature française. Conversation philosophique, monologue éclaté, pièce détachée… Voici un passionnant montage de textes présentés par le metteur en scène Michel Raskine, pour dévoiler le tempérament de ce personnage théâtral,  libre penseur et révolté. Raison et passion prennent corps et se déchirent dans la bouche de l’actrice absolue qu’est Marief Guittier. Une femme pour jouer Rousseau, pour tout oublier de l’homme et repartir de zéro. Elle devient lui, c’est-à-dire ce furieux solitaire, cet insatiable gourmand, marcheur obstiné, fou à l’idée du chaos et herboriste botaniste méticuleux… Le misanthrope peste contre la société et ses mœurs et s’attarde sur la fonction du théâtre, le vice et la comédie. On suit les chemins de sa pensée au soir de sa vie. Dès lors, Rousseau, passé maître dans l’art de la contradiction, apparaît terriblement humain.
Proposé par l’Espace Malraux : spectacle décentralisé.
Réservations : 04 79 85 55 43.

Le 22 mai de 17h à 19h – Amphithéâtre de l’Université de Savoie : « La moralité chez Rousseau entre sentiment et raison », cours public par André Delaperrière.
Il s’agira de présenter l’ambivalence de la conception rousseauiste de la morale, profondément ancrée dans la référence au sentiment naturel, parfois opposée à la raison, mais aussi intégrant pleinement un fondement rationnel, plus classique. Cette difficulté sera présentée comme une énigme à résoudre, révélatrice de la tension qui anime l’œuvre de Rousseau entre sentiment et raison. Quelques textes représentatifs serviront de point d’appui.
Proposé par l’Université de Savoie et le laboratoire LLS. Entrée libre. Tout public.
 
Les 24 et 31 mai à 14h30 – Médiathèque Jean-Jacques Rousseau : « Lumières » sur Jean-Jacques et Chambéry, visites guidées.
Découverte de la vie et des idées du XVIIIe siècle, notamment par le biais de l’expérience de Rousseau à Chambéry.
Proposé par la médiathèque Jean-Jacques rousseau, les Musées de Chambéry et Ville d’Art et d’Histoire.
Départ au rez-de-chaussée de la médiathèque Jean Jacques Rousseau.
Gratuit, sur réservation :
Médiathèque Jean-Jacques Rousseau 04 79 60 04 04 / bm@mairie-chambery.fr
Musée des Charmettes 04 79 33 39 44 / musees@mairie-chambery.fr
Ville d’Art et d’Histoire 04 79 70 15 94 / villedartetdhistoire@mairie-chambery.fr

Le 26 mai – Place Saint-Léger : « Rousseau dans la rue », festival de rue.
Ce festival de rue a pour but de mettre en valeur les réalisations des enfants et adolescents, de faire participer les passants autour des idées et concepts de Rousseau, le tout agrémenté de performances théâtrales, de jonglage et musique.
Proposé par la MJC de Chambéry.
Informations : 04 79 85 92 75.

Le 29 mai à 18h30 – Médiathèque Jean-jacques Rousseau : « Rousseau et les femmes », conférence par Huguette Junod, écrivaine.
Les femmes ont occupé une place importante dans la vie et l’œuvre de Rousseau. Cette conférence en trois temps se propose d’aborder les points suivants : Rousseau et les femmes qui ont compté dans sa vie, Rousseau et les femmes dans son œuvre romanesque La Nouvelle Héloïse, enfin Rousseau et sa vision des femmes dans son traité d’éducation L’Émile. Auteur de livres pour enfants, journaliste libre pour différents journaux, Huguette Junod est née à Genève. À partir de 1968, parallèlement à son écriture personnelle, elle enseigne le français à l’école secondaire genevoise. Elle rédige son travail de diplôme 3e Cycle sur le sexisme des manuels scolaires utilisés à Genève, puis Si les femmes nous étaient contées…,  un guide méthodologique. Elle a obtenu le prix des écrivains genevois en 2008 pour Le Choix de Médée.
Conférence à l’occasion du lancement de l’exposition virtuelle collective des huit villes-centres de Rhône-Alpes sur le site Lectura, réalisée pour le tricentenaire de Rousseau.
Proposé par la médiathèque Jean-Jacques Rousseau.
Informations : 04 79 60 04 04 / bm@mairie-chambery.fr

Du 31 mai au 3 juin – Centre de Congrès Le Manège et rues de Chambéry : Festival du premier roman de Chambéry.
Jean-jacques Rousseau sera le fil rouge de la 25e édition du Festival du premier roman de Chambéry. Le festival se clôturera aux Charmettes.
Informations : 04 79 60 04 48 / contact@festivalpremierroman.com

Du 31 mai au 3 juin – Festival du Premier roman : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.

 
Gilly sur Isère :

Le 4 mai à 20h – Salle de l’Atrium : « Rousseau et nous, aujourd’hui », table ronde avec Pascal Bouvier, professeur de philosophie, Lucien Carrel, Hélène Mercier et Hélène Rabut, professeurs de littérature.
Cycle « Rousseau et nous : acte I » sur l’autobiographie et focale sur les Confessions, dans le cadre du projet « En Écho avec Rousseau ».
Informations : 04 79 38 01 53.

Le 24 mai à 20h  – Bibliothèque municipale : « Harpo et les philousophes », lectures théâtralisées par la Compagnie des Tréteaux aux Quatre Vents.
Cycle « Rousseau et nous : acte I » sur l’autobiographie et focale sur les Confessions, dans le cadre du projet « En Écho avec Rousseau ».
Informations : 04 79 38 01 53.

Le 26 maiBibliothèque municipale : soirée sur le thème de l’autobiographie.
À 18h : « L’autobiographie, histoire d’un genre », exposé de Laetitia Agut, enseignante en littérature
À 18h30 : rencontre avec l’écrivain Christian Chavassieux
Cycle « Rousseau et nous : acte I » sur l’autobiographie et focale sur les Confessions, dans le cadre du projet « En Écho avec Rousseau ».
Informations : 04 79 38 01 53.


Le Parc naturel Régional des Bauges :

Le 19 mai à 19h – Maison du patrimoine : « Rousseau contemporain du siècle des Lumières », déambulations théâtrales sur fond de musique et de chant baroque.
Les Guides du Patrimoine des Pays de Savoie accompagnés du musicien Yves Fouillat vous inviteront à voyager au cœur du XVIIIe siècle à travers des saynètes extraites de pièces de théâtre, des lectures d’œuvres de Rousseau et de ses contemporains, l’histoire de la Chartreuse d’Aillon, le tout en lumière et en musique pour le plus grand plaisir des visiteurs…
Restauration possible sur place moyennant une participation financière.
Dans le cadre de la nuit de musées. Informations : 04 79 54 97 77 / maisons.thematiques@parcdesbauges.com

 

HORS RÉGION :

Pour connaître les projets et les activités de nos partenaires, consulter leurs sites respectifs :

Genève : www.ville-geneve.ch/culture/rousseau

Montmorency : www.ville-montmorency.fr

Dijon : www.acascia-dijon.fr

Le Département de l’Oise : www.rousseau-2012.fr

A noter :
Le 13 mai à 17 h – Compiègne, Théâtre Impérial : Orphée de Gluck, orchestre des Pays de Savoie.

Du 26 au 28 mai – Ermenonville, parc Jean-Jacques Rousseau : Rousseau des champs, création de Delices DADA.