Des États généraux au Directoire, en passant par l'Assemblée constituante, la Législative, la Convention, Rousseau est représenté en figure tutélaire de la Révolution. Figure consensuelle en un sens : son entrée au Panthéon, décidée par les Montagnards le 25 Germinal an II (14 avril 1794), est mise en oeuvre par les Thermidoriens six mois plus tard, le 20 vendémiaire an III (11 octobre 1794). Figure âprement discutée et disputée aussi. Chacun a son Rousseau, mis au service de positions souvent antagonistes : sur la souveraineté du peuple et sa représentation, la religion, les moeurs, l'éducation...

L'Assemblée nationale est doublement liée à cette histoire. Ses archives font écho à ces célébrations et à ces débats, qu'ils se soient déroulés en son sein ou que sa tribune ait accueilli les adresses d'innombrables clubs ou sociétés de la France entière. Sa Bibliothèque s'est trouvée dépositaire, au terme de la période révolutionnaire, d'un ensemble majeur de manuscrits de Rousseau : aussi bien des brouillons que des copies soignées, de La Nouvelle Héloïse, de l'Émile, des Confessions. D'autres manuscrits (Les Dialogues, Le Devin du village) ont été acquis peu après...

Organisée autour de ce fonds exceptionnel, à l'occasion du tricentenaire de Rousseau, cette exposition montre les liens aussi forts que complexes entretenus avec lui par la Révolution. L'Assemblée nationale rend ainsi hommage à l'un de ceux qui ont le plus compté dans la formation de l'idée républicaine.

La plaquette au format PDF

Les fonds numérisés de Jean-Jacques Rousseau



Commissariat général de l'exposition et scénographie : M. Bruno Bernardi

Comité scientifique : M. Jacques Berchtold (Université Paris IV) ; M. Bruno Bernardi (Institut d'Histoire de la Pensée Classique) ; M. Philippe de Carbonnières (Musée Carnavalet) ; Mme Éliane Fighiera (Bibliothèque de l'Assemblée nationale) ; Mme Michèle Sacquin (Département des manuscrits, Bibliothèque nationale de France) ; Mme Anne Simonin (Université Paris I et Paris IV) 

"Rousseau et la Révolution" du 10 février au 6 avril 2012

Entrée libre du lundi au samedi de 9h30 à 18 h

sauf les mardis et mercredis, de 13h30 à 16h30, jusqu'au 8 mars inclus
33, Quai d'Orsay PARIS VII
(Se munir d'une pièce d'identité)

Comment venir au Palais Bourbon ?