DANS LES TERRITOIRES :

L’AIN :

Miribel :

Les 10, 17 et 24 mars de 9h30 à 12h – Centre de loisirs Marcel Cochet : Sur les pas de Rousseau…,  ateliers de mise en voix  animés par Patrice Vandamme, comédien.
A partir d’écrits des ateliers, une lecture publique sera créée et présentée en première partie du spectacle Sur les pas de Rousseau… expression de soi.
Informations : 04 78 55 13 90.

Le 30 mars  de 20h30 à 22h30 – Centre de loisirs Marcel Cochet : Sur les pas de Rousseau… expression de soi, projet artistique participatif. Spectacle proposé par la compagnie « les arTpenteurs ».
Informations : 04 78 55 13 90.


Ferney-Voltaire :

Le 15 mars à 20h30 – Au Temple : Rousseau en mélodie, par l’Orchestre des Pays de Savoie. Musique de chambre. Quintette pour flûte, harpe et trio à corde.
 « Je sens combien je vais me nuire à moi-même si l'on compare mon travail à mes règles : mais je n'ignore pas que celui qui cherche l'utilité publique doit avoir oublié la sienne. Homme de lettres, j'ai dit de mon état tout le mal que j'en pense ; je n'ai fait que de la musique française, et n'aime que l'italienne ». Pour illustrer l’influence considérable exercée par Jean-Jacques Rousseau — meilleur théoricien que musicien — sur l’évolution de la musique à la cour du roi de France, les musiciens et invités de l’Orchestre des Pays de Savoie, regroupés en quintette, invitent les mélomanes à un parcours musical original, marqué par les débuts de la musique de chambre. La transcription pour flûte seule du Printemps de Vivaldi par Rousseau précède Le Trio à cordes de Boccherini et La Danse d’Orphée pour flûte et harpe de Glück. Comme un hommage à la sensibilité musicale du philosophe et à l'art instrumental français du timbre et des couleurs, le concert se prolonge avec la Sonate pour flûte, alto et harpe de Debussy et Le Quintette pour trio, flûte et harpe de Roussel.
Concert tout public.
Réservations : office de tourisme du Pays de Voltaire, 04 50 28 09 16.

Le 27 mars à 20h30 – Saint-Genis-Pouilly, Théâtre du Bordeau : Œdipe de Voltaire, par la Compagnie Théâtre du Loup Blanc.
Réservations : Service Culturel de Saint-Genis-Pouilly 04 50 20 52 86 / Office du tourisme de Saint-Genis-Pouilly  04 50 42 29 37.

Du 31 mars au 4 novembre – Ferney-Voltaire : visites du château de Voltaire et du centre historique.
Contacts : Château de Voltaire  04 50 40 53 21 / Office du tourisme du Pays de Voltaire : 04 50 28 09 16.



L'ARDÈCHE :


Privas :

Du 19 mars au 30 mars, de 13h30 à 17h – Espace Rhône-Alpes : « le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.
Informations : 04 26 73 56 22.



LA DRÔME :

Valence :

Le 6 mars de 14h30 à 18h – Salle Haroun Tazieff : « La peinture française du paysage, vers une légitimation du genre » conférence d’Émilie Beck-Sajello.

Le 13 mars de 14h30 à 18h – Salle Haroun Tazieff : « Sur le lieu, la fabrique du paysage et l’Académie de France à Rome au 18ème  siècle », conférence d’Emilie Beck-Sajello.

Le 20 mars de 14h30 à 18h – Salle Haroun Tazieff : « La peinture anglaise du paysage, entre pittoresque et sublime », conférence de Guillaume Faroult, conservateur au musée du Louvre.
Cycle de conférences organisé par les Amis du Musée.


LA HAUTE-SAVOIE :


Annecy :

Le 2 mars à 18h30 – Auditorium des Archives départementales de la Haute-Savoie :
« De l’esprit des Lumières au monopole universitaire, l’enseignement secondaire dans le département du Léman (1798-1815) », conférence de Serge Tomamichel, maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2.
Entrée libre. Réservation obligatoire : 04 50 66 84 20 à partir du 15 février 2012.

Le 21 mars à 12h30 – Cour du Balustre d’Or : « Le balustre d’or : la mémoire d’une rencontre », visite commentée.
Jean-Jacques Rousseau quitte Genève à seize ans en 1728. C'est le curé de Confignon, Benoît de Pontverre, qui l'adresse à la baronne Françoise-Louise de Warens. Il s'en éprend et elle devient plus tard sa tutrice et sa maîtresse. Dans les Confessions, Rousseau souhaite que leur rencontre, le 21 mars 1728, soit matérialisée par un balustre d'or. Aussi peut-on observer à Annecy un buste du philosophe entouré d'un balustre doré sur lequel est écrit « un matin de Pâques fleuries, Rousseau rencontra ici Madame de Warens ». Il a été érigé en 1928 pour célébrer cette rencontre et réaliser le voeu de Rousseau lors du 200ème anniversaire de cette rencontre.
Organisé par les Musées de l’agglomération d‘Annecy.

Le 29 mars à 14h30 – Place Notre-Dame, devant l’église Notre-Dame de Liesse – « Annecy au 18ème siècle », visite commentée.
Au début du 18ème siècle, Annecy est une ville dont l'environnement est encore semi rural. Parmi les odeurs de la vendange à l'automne, le bruit des artisans qui travaillent le long du Thiou, les coups de marteaux et le hennissement des chevaux, de nouveaux bruits se font entendre dans les intérieurs. La société se transforme peu à peu au cours du siècle, et la ville aussi, à travers de nouveaux chantiers architecturaux et urbains.
Organisé par les Musées de l’agglomération d’Annecy. Également le 7 juin.


Annemasse :

Du 5 au 31 mars – Bibliothèque Municipale Pierre Goy : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.

Du 19 au 24 mars – Bibliothèque Municipale Pierre Goy : Semaine de la Langue française et de la Francophonie autour des Dix mots, tirés de l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau.
- « Dis-moi dix mots qui te racontent », exposition
- Des Mots à envoyer avec des ateliers d’Art postal (sur inscription)
- Un atelier d’écriture animé par Sérénam (sur inscription)
- Une scène ouverte Slam
Inscriptions : 04 50 95 89 09.

Le 29 mars à 14 h – Cranves-Sales, salle d’animation : Jean-Jacques et moi…, lectures théâtralisées par la compagnie Tournesol.
Organisé par la Bibliothèque Municipale de Cranves-Sales.
Informations : 04 50 31 65 85.

A partir du printemps – Ambilly, bibliothèque : exposition de fresques sur Jean-Jacques Rousseau et sur ses valeurs.
Informations : 04 50 95 50 92.


Thonon-les-Bains :

Du 19 au 31 mars – Médiathèque municipale : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.


Seynod :

Du 21 au 28 mars – Mairie : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.


L'ISÈRE :


Bourgoin-Jallieu :

Le 20 mars à 18h30 – Auditorium de la Médiathèque : Rousseau et la musique de son temps, concert animé par Patrice Boinet, professeur de clavecin.
Proposé par le Conservatoire Hector Berlioz.
Entrée libre.


Gilly-sur-Isère :

Le 6 mars à 20h – Salle de l’Atrium : « Rousseau, l’homme de la nature et de la liberté », film documentaire du CRDP.
Introduction au projet « En Echo avec Rousseau » qui se déroulera de mars à décembre 2012.
Informations : 04 79 38 01 53.

Le 9 mars de 20h à 22h – Bibliothèque municipale : « La démocratie, une institution qui s’use si on ne s’en sert pas ? », soirée philosophique animée par Michel Bufflier, professeur de philosophie.
Focale sur le Contrat social, dans le cadre du projet « En Echo avec Rousseau ».
Informations : 04 79 38 01 53.

Le 20 mars à 20h – Bibliothèque municipale : « Internet, démocratie et libertés », conférence de Jean-Claude Vitran de la ligue des droits de l’homme.
Focale sur le Contrat social, dans le cadre du projet « En Echo avec Rousseau ».
Informations : 04 79 38 01 53.


Grenoble :

Le 24 mars à 14h30 – Maison du tourisme : visite-lectures autour de Rousseau (un guide, un comédien).
La Ville de Grenoble participe à cette manifestation car Jean-Jacques Rousseau a séjourné à deux reprises à Grenoble. Son second séjour, du 11 juillet au 12 août 1768 est le plus marquant et constitue le fil conducteur de la visite guidée. Celle-ci permettra de découvrir non seulement les différents lieux fréquentés par le philosophe, les personnages qu’il a rencontrés à Grenoble mais également de se pencher sur sa personnalité, ses idées modernes pour l’époque et de bénéficier d’un nouvel éclairage sur ses œuvres les plus remarquables, grâce à la lecture d’extraits par notre comédien.
Organisée par l’Office de Tourisme de Grenoble.
Informations : 04 76 42 41 41.


Saint-Ismier :

Le 2 mars à 18h30 – Médiathèque de l’Orangerie : « Jean-Jacques Rousseau, un philosophe des Lumières passionné de botanique », conférence de Christine Mure-Ravaud.
Informations : 09 51 86 27 84.

Le 29 mars à 18h30 – Mairie : « Jean-Jacques Rousseau, un philosophe des Lumières passionné de botanique », conférence de Christine Mure-Ravaud.
Informations : 09 51 86 27 84 / info@grenoble-patrimoines.org


Saint-Martin-d’Uriage :

Le 3 mars à 20h – Centre culturel du Belvédère : « Jean-Jacques Rousseau, un philosophe des Lumières passionné de botanique », conférence de Christine Mure-Ravaud.
Informations : 09 51 86 27 84.


Saint-Quentin-Fallavier :

Du 19 mars au 9 avril – Espace George Sand : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.


Parc Naturel Régional de Chartreuse :

Du 24 mars au 13 avril – Saint-Laurent-du-Pont, salle  du Conseil : « Paysages de Chartreuse – exposition de gravures de Jean-Jacques Champin (1796 – 1860) », exposition.  Entrée libre.

Le 24 mars à 14h – Saint-Laurent-du-Pont : Lectures de paysages, par Jean-Pierre Blazin, archéologue des paysages, qui montrera ce que le paysage à cet endroit peut évoquer et comment on y retrouve la vision « romantique » des paysages du philosophe Jean-Jacques Rousseau.
Rendez-vous à 14h sur le parking de Fourvoirie, route de la Grande Chartreuse, Saint-Laurent-du-Pont.
Gratuit. Contact et réservation : Amis du Parc 04 76 44 88 83.

Le 24 mars à 17h30 – Maison des associations de Saint-Laurent-du-Pont : « L’apport de Rousseau dans l’approche du paysage – le paysage avant et après Rousseau », 
conférence de Jean-Pierre Blazin.

Le 24 mars à 19h – Salle du Conseil de la Mairie de Saint-Laurent-du-Pont : « Paysages de Chartreuse : les gravures de Jean-Jacques Champin (1796-1860) », vernissage de l’exposition. 
Introduction de l’exposition par Krystyna Kaminska, graveur.
Exposition et journée organisées par les Amis du Parc de Chartreuse et la commune de Saint-Laurent-du-Pont.

Jusqu’au 26 mars : « Écrire et décrire la nature de Chartreuse avec Rousseau », fin de remise des œuvres écrites et sonores dans le cadre du concours d’expressions amateurs, cachet de la poste faisant foi.
En vous inspirant de cette phrase de Jean-Jacques Rousseau : « Faire route à pied par beau temps, dans un beau pays, sans être pressé, et avoir pour terme de la course un objet agréable… » (Extrait des Confessions, « Le paysage alpestre », livre IV, 1756). Exprimez-vous selon vos envies : poésie, chanson, photographie, nouvelle, slam, dessin, comptine, peinture, ou graphisme.
Organisé par le PNR de Chartreuse, l’Association des Amis du PNR de Chartreuse et l’Association d’animation de la vallée des Echelles.
Informations : Expression littéraire : Dimitri Porcu (Association d’animation de la Vallée des Echelles), 04.79.75.08.16.
Expression plastique : Catherine Vélado (Association des Amis du PNR de Chartreuse), 04.76.44.88.83.
Expression sonore : Radio couleur Chartreuse, 04.76.88.66.60 ; contact@radio-couleur-chartreuse.org
www.chartreuse.net / www.rdv-chartreuse.amis-chartreuse.org

LA LOIRE :


Saint-Étienne :

Le 15 mars à 19h – Médiathèque Centrale Tarentaize : rencontre avec Gérard Macé, lecture et entretien.


Montbrison :

Le 13 mars à 20h30 – Théâtre des Pénitents : « la Querelle des bouffons », concert/conférence avec Le devin de village de Rousseau, Les Indes galantes de Rameau, Bastien Bastienne de Mozart.
Avec la Capella forensis et les élèves option musique du lycée.
Billetterie/réservation : 04 77 96 08 69 / officedutourismemontbrison@wanadoo.fr


Marcoux :

Le 16 mars à 20h30 – Centre culturel du Goutelas : « Voltaire et/ou Rousseau », soirée lectures, débats et…gourmandises.
Avec la participation de METAFOR et de la compagnie Coin de rue.

 

LE RHÔNE :


Lyon :

Du 10 mars au 22 avril – Galerie Françoise Souchaud : « Ecce Homo – Hommage à
Jean-Jacques Rousseau », avec les peintres Franta / Michel Carlin / Arnaud Franc / Guy Brunet.
Galerie Françoise Souchaud, 35 rue Burdeau, 69001 Lyon.

Du 17 mars au 23 juin, un samedi sur deux, de 14h30 à 17h30 – Vallon de Rochecardon : « La botanique à la manière de Jean-Jacques Rousseau », sorties nature.
Observation des fleurs dans différents lieux du vallon de Rochecardon (Champagne au Mont d’Or, Saint Didier au Mont d’Or, Limonest, Lyon 9ème), selon la méthode extraite des Lettres élémentaires sur la botanique de Jean-Jacques Rousseau, destinées à l’éducation de la fille de Madame Delessert née Boy de la Tour. Le vallon fut parcouru jadis par Jean-Jacques Rousseau, accueilli en 1768 et 1770 par la famille Boy de la Tour, propriétaire du château de Rochecardon.
Collection d’herbiers collectifs pour une exposition en juin et septembre.
Sorties gratuites. Inscription obligatoire. Groupes limités à 15 personnes. Participation à deux sorties minimum.
Inscription : 04 78 35 87 85 / rochnature@gmail.com


Dardilly :

Du 2 au 16 mars – Lycée horticole : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.


Brindas :

Du 19 au 24 mars – Médiathèque municipale : « Le Magasin d’idées », exposition itinérante Pandora.


LA SAVOIE :

Chambéry :

Jusqu’au 31 mars – Les Charmettes : « Les Chemins de Jean-Jacques », exposition, 1er volet.

Le 2 mars de 18h à 21h – Lycée Vaugelas : « C’est la fête à Rousseau », conférence, saynète, débat public…
Sixième Journée Jean-Jacques Rousseau organisée par l’association L’œil. Avec la participation des élèves des sections Théâtre et Musique du lycée Vaugelas.
C’est à un Rousseau plus léger, maniant le rire, l’ironie, l’humour (ou parfois en souffrant à ses dépens), parsemant son oeuvre de moments de poésie et de grâce, parfois souriant et ludique que l’Oeil a voulu consacrer cette journée. 
Informations : 04 79 85 55 43.

Du 7 au 8 mars à 20h30 – Université  de Savoie, campus du Bourget du Lac, Bâtiment Tarantaise : Jean-Jacques Rousseau, de théâtre. Mise en scène Michel Raskine.
C’est l’été ou presque, le soleil offre ses derniers rayons et Jean-Jacques Rousseau, enveloppé dans un long manteau, dort… Et nous assistons dans des canapés d’époque et un dispositif scénique singulier, à une journée d’été à la campagne, en compagnie de l’écrivain philosophe. Quelques pages arrachées aux Rêveries du promeneur solitaire, aux Confessions et à la Lettre à d’Alembert, dessinent le portrait fragmenté d’un « héros» de la littérature française. Conversation philosophique, monologue éclaté, pièce détachée… Voici un passionnant montage de textes présentés par le metteur en scène Michel Raskine, pour dévoiler le tempérament de ce personnage théâtral, libre penseur et révolté. Raison et passion prennent corps et se déchirent dans la bouche de l’actrice absolue qu’est Marief Guittier. Une femme pour jouer Rousseau, pour tout oublier de l’homme et repartir de zéro. Elle devient lui, c’est-à-dire ce furieux solitaire, cet insatiable gourmand, marcheur obstiné, fou à l’idée du chaos et herboriste botaniste méticuleux… Le misanthrope peste contre la société et ses moeurs et s’attarde sur la fonction du théâtre, le vice et la comédie. On suit les chemins de sa pensée au soir de sa vie. Dès lors, Rousseau, passé maître dans l’art de la contradiction, apparaît terriblement humain.
Proposé par l’Espace Malraux : spectacle décentralisé. Réservation : 04 79 85 82 60.

Le 6 mars à 18h30 – Université de Savoie, campus du Bourget du Lac, IUT, Amphi A : « Jean-jacques Rousseau : les théâtres du moi », conférence introductive au spectacle Jean-Jacques Rousseau de Michel Raskine.
Entrée libre sur réservation : 04 79 85 82 60.

Le 7 mars de 17 h à 19 h – Amphithéâtre de l’Université de Savoie. « Lecture du Premier Discours - Reflets et travestissements de la pensée », cours public de Laurent Bachler, enseignant en philosophie.
Dans le Discours sur les sciences et les arts, Rousseau dénonce les apparences, et le décalage entre le paraître et l’être. Pourtant il a souvent recours à des images, des fictions théoriques, pour saisir la vérité de la nature, de la société ou du Moi. Il alla même jusqu’à écrire une pièce intitulée Narcisse ou l’amant de lui-même. À cette occasion il revient sur le théâtre et défend un théâtre juste et vrai contre un mauvais théâtre. Il y a ainsi un bon usage des arts, au service de la vérité. Mais c’est là une vérité qui ne s’oppose plus à toute illusion.
Proposé par l’Université de Savoie et laboratoire LLS.
Entrée libre.

Le 10 mars à 17h – Amphithéâtre de l’Université de Savoie : « Les rêveries d’un cueilleur solitaire », conférence, par Yves Yger, pharmacien herboriste.
Les plantes de Rousseau et de Madame de Warens, passionnés de botanique.
Proposé par la Société des Amis du Vieux Chambéry.
Entrée libre.

Du 21 mars au 20 avril – Chambéry, Hall du Centre Hospitalier : « Le cas Rousseau », exposition.
C’est d’abord l’envie d’ouvrir l’hôpital sur la ville en l’associant aux diverses manifestations Rousseau, d’offrir un génie malade, une célébrité littéraire, le précurseur du récit introspectif, figure historique des villes de Genève et de Chambéry, à tous : soignants, patients, visiteurs ; montrer que la souffrance, les maux du corps et les tourments de l’esprit n’ont pu éteindre l’élan créatif, qu’ils en ont même été parfois le ferment. En cela, il nous paraît opportun d’exposer dans un cadre hospitalier la figure de Jean-Jacques Rousseau dont la vie telle qu’il nous la livre dans Les Confessions, entre vérités et mensonges, a été,  dès l’origine, placée sous le signe de la maladie.
Entrée libre.

Le 21 mars à 18h30 – Hôtel de Cordon : « De quelle maladie, de quelle folie Jean-Jacques Rousseau était-il atteint ? », conférence de Claude Wacjman, directeur de recherches à l’Université Paris Diderot, Centre de recherches psychanalyse, médecine et sociétés.
De quoi se plaignait Jean-Jacques Rousseau ? Comment peut-on lire une description de ses troubles dans ses écrits ? Comment peut-on aujourd’hui comprendre leur symptomatologie ? À quel niveau d’exigence scientifique peut-on placer ses écrits et ceux qui ont été faits à son encontre depuis ses contemporains ? Pourquoi la thématique de la maladie de Rousseau est‐elle portée depuis si longtemps ? Que peut-on apprendre de sa longue durée ?
Proposé par le Centre Hospitalier de Chambéry, autour de l’exposition « le cas Rousseau ».
Informations : 04 79 96 59 88.

Le 24 mars à 17 h – Amphithéâtre de l’Université de Savoie : « Jean-Jacques Rousseau et Madame de Warens : un fructueux malentendu », conférence, par Anne Faussigny, historienne et romancière vaudoise.
Quoique très engagée dans la formation et l’éducation de Jean-Jacques (la bonne mère), Madame de Warens est parfois aussi perçue par les commentateurs comme abusive et déficiente (la mauvaise mère). Cette année de célébration sera l’occasion de reconsidérer la relation des deux convertis en Savoie.
Proposé par la Société des Amis du Vieux Chambéry.
Entrée libre.

HORS RÉGION :


Pour connaître les projets et les activités de nos partenaires, consulter leurs sites respectifs :

Genève : www.ville-ge.ch/culture/rousseau

Montmorency : www.ville-montmorency.fr

Le Département de l’Oise : www.rousseau-2012.fr

Dijon : www.acascia-dijon.fr