Voltaire et Rousseau, un partenariat posthume
Colloque, Ferney-Voltaire, 11-12 juin 2012

VoltaireetRousseau.jpg
Le Génie de Voltaire et de Rousseau
Source gallica.bnf.fr

« Je ne vous aime point, Monsieur »... c’est ainsi que Rousseau met un terme, le 17 juin 1760, à ses relations avec Voltaire. Mais la mort, et plus particulièrement la Révolution, les réuniront dans un mariage dont les failles sont devenues évidentes à tous un siècle plus tard, quand le comité Voltaire de 1878 a décidé d’écarter Rousseau des célébrations du centenaire.

Notre colloque se propose d’examiner l’histoire de cette union étrange que les deux hommes auraient tout fait pour éviter. Les traces en sont innombrables, dans la culture populaire, dans la littérature, l’histoire, la politique, l’art graphique et décoratif, toute la nation se voit construite sur ces deux piliers indispensables des valeurs républicaines. Avec la séparation, puis le divorce, la situation s’inverse, et l’antagonisme fondamental entre les deux hommes est devenu un lieu commun dont la pertinence ne s’est pas affaiblie avec le temps.

Nous invitons des contributions au colloque, qui aura lieu au château et à la mairie de Ferney-Voltaire le lundi et mardi 11 et 12 juin 2012, donc entre les colloques de Lyon et de Genève.

Merci d’adresser votre proposition à 2012@societe-voltaire.org avant le 31 janvier 2012.

Le colloque est organisé en partenariat avec Voltaire à Ferney
 et le Centre international d’étude du XVIIIe siècle.