- Des conférences dans un cadre franco-suisse pour la Bibliothèque municipale d’Annemasse, sur l’influence de l’œuvre de Rousseau dans l’écriture contemporaine.
- Projet à construire autour de la littérature contemporaine et Rousseau entre Lettres frontière et la Maison des écrivains de Genève.
- Itinéraire Rousseau dans les bibliothèques de Savoie et de Haute-Savoie (bornes multimédias, animations) de la part de Savoie-Biblio, avec des partenariats pédagogiques.
- Conférences sur la philosophie politique moderne, actions dans les collèges et les lycées autour de « Inégalité et égalité » à Chambéry.
- Trois hypothèses pour la Bibliothèque municipale de Saint-Étienne :

       - Projet avec le Parc du Pilat autour de Rousseau et la botanique

       - Travail sur le Contrat social, la souveraineté du peuple, la volonté générale, à la
          Bibliothèque Tarentaize, située en zone urbaine sensible.

       - Projet éducatif autour de l’Émile.
- Une exposition à la Bibliothèque municipale de Roanne.
- Deux conférences à la manifestation annuelle de l’Association pour l’autobiographie (APA) à Genève, juillet-août 2012 : « Rousseau et la révolution autobiographique », « Rousseau et les femmes ».
- Manifestation de l’APA à Ambérieu-en-Bugey, en octobre 2012.
  • Musées :

- Une salle d’exposition sur Rousseau et Stendhal, au Musée Stendhal de Grenoble, lors des journées du patrimoine 2011.
- Une exposition au musée de Brou « L’enfant chéri au 18e siècle et sa représentation dans les arts », autour de l’Émile, mars-juin 2012.
- Un projet entre le musée de la révolution de Vizille et l’Institut Voltaire de Genève

  • Musique :

- Des propositions musicales qui pourraient être portées par les conservatoires à rayonnement régional
- Une création musicale des Chœurs et Solistes de Lyon/Bernard Tétu avec commande au compositeur Philippe Hersant mais également une implication forte des Orchestres en région.

  • Projets éditoriaux :

- À la Passe du Vent, commande à une douzaine d’auteurs pour un hommage à Rousseau et réédition d’un ouvrage de correspondances d’écrivains (paru en 1998 autour de Rousseau chez Parole d’Aube).

  • Parcs naturels :

Les parcs naturels régionaux devraient être une base privilégiée pour développer un travail autour de la nature, de la marche, d’une itinérance nourrie par une rencontre riche entre nature et culture, avec l’appui des nouvelles technologies. Mais c’est également sur ces territoires que pourront être abordés les thèmes de l’écologie et du développement durable.

  • Médiation culturelle :

La médiation culturelle sera un élément essentiel de cette année Rousseau. Dans cette perspective, des journées de formation autour des  nombreuses thématiques traversées par l’œuvre de Rousseau devraient être proposées aux enseignants dès 2011, afin de leur permettre de préparer pleinement des projets pédagogiques et culturels avec leurs classes. Philosophie, mais aussi littérature, sciences de la vie et de la terre, histoire, musique…


L’ensemble visera à construire un véritable projet partagé qui, sans être achronique et sans idôlatrie, s’attachera à réinterroger Jean-Jacques, dans un esprit résolument contemporain. Ce qu’il rend possible par le caractère visionnaire de beaucoup de ses questionnements.